Technologie Alimentaire

   Objectifs et débouches de la formation

        Objectif Général

     La formation vise à développer chez les diplômés :

    - Les compétences scientifiques et techniques de base nécessaires à un responsable d’un atelier de production en agroalimentaire ; 

    - Les   compétences de management nécessaires pour la gestion d’une équipe de production en agroalimentaire.

       Objectifs Spécifiques

Au terme de la formation, le diplômé sera polyvalent et capable de :

    - Réaliser une étude de faisabilité (enquête) ; 

    - Établir le  plan de fonctionnement de la structure ; 

    - Identifier les  sources de Financement ; 

    - Organiser l’approvisionnement en matière première et autres intrants ; 

    - Mettre en place et former une équipe qualifiée ; 

    - Mise en place de l’organigramme du personnel ; 

    - Garantir la qualité du produit fini ; 

    - Définir  une campagne publicitaire ; 

    - Vente de la production ; 

    - Gérer les ressources humaines et financières ; 

    - Identifier les problèmes ; 

    - Faire un inventaire ; 

    - Assurer la maintenance du matériel ; 

    - Intégrer les associations de promoteurs existants.

    Profil d’entrée

Pour être admissibles les postulants doivent être titulaires d’un baccalauréat des séries D, C, E, F ou de tout autre diplôme reconnu équivalent.

    Profils de sortie

Les diplômés en Master Professionnelle dans la mention Technologies Alimentaire peuvent exercer les fonctions ci-dessous :

    - Chef de production ;

    - Responsable d’unité de fabrication ;

    - Responsable d’unité de conditionnement ;

    - Responsable qualité ;

    - Responsable hygiène, environnement, sécurité ;

    - Assistant de recherche.


  • Niveau d'étude: Master
  • Durée de la formation: 2ans
  • Département: Génie de Technologie Alimentaires
  • Formation à distance: pas disponible

Débouchés

Le diplômé polyvalent peut servir dans :
    - les structures de transformation agroalimentaires publiques et privées au Bénin et dans l’espace UEMOA ; 
    - l’industrie de l’eau ; 
    - les industries agroalimentaires ; 
    - les laboratoires de recherches agroalimentaires.